Géomembrane d'étanchéité bitumineuse pour le génie civil

Les fossés routiers : <br/>un marché d'avenir pour Coletanche

Les fossés routiers :
un marché d'avenir pour Coletanche

L’étanchéité des fossés routiers ou cunettes représente un enjeu environnemental important. Avec les géomembranes bitumineuses COLETANCHE, Axter dispose d’une gamme de produits spécifiques offrant aux constructeurs d’infrastructures routières et autoroutières la possibilité de conjuguer performances techniques, facilité de pose et simplicité de maintenance.

Principe de fonctionnement d'un dispositif de recueil des eaux d'une plateforme autoroutière

Principe de fonctionnement d'un dispositif de recueil des eaux d'une plateforme autoroutière

Recueillir et traiter les eaux de ruissellement des plateformes routières avant rejet dans le milieu naturel est l'une des obligations faites par la Loi sur l'Eau aux aménageurs d'infrastructures routières.

Dans la plupart des pays ayant une politique environnementale responsable, la préservation de la ressource en eau constitue un enjeu majeur. En France, cette préoccupation se traduit aujourd’hui par la Loi sur l’eau et les milieux naturels. Afin d’éviter toute contamination des eaux souterraines par les eaux de ruissèlement issues des plateformes routières chargées d’hydrocarbures et de métaux lourds, La Loi sur l’eau fait obligation aux aménageurs de structures routières et autoroutières de confiner les eaux de ruissellement au sein de dispositifs permettant de les recueillir et de les traiter avant rejet dans le milieu naturel. "La Loi sur l'Eau, précise Didier Ulrich, Responsable marché Génie Civil d'Axter pour la France, les Antilles, la Guyane et la Réunion, fait obligation de poser une géomembrane dans les fossés routiers quand la nature du terrain ne permet pas de garantir l'étanchéité du fossé. Les exigences sont d'autant plus fortes que l'on se trouve à proximité d'une nappe phréatique ou d'un captage d'eau potable". Les deux éléments essentiels des dispositifs de gestion des eaux des plateformes routières et autoroutières sont les cunettes, fossés routiers étanches qui drainent les eaux de ruissellement polluées, et les bassins tampons, souvent multifonctions, qui les recueillent et les traitent avant de les rejeter avec un débit régulé dans le milieu naturel.

Avantage bitume !

Les deux procédés d'étanchéité les plus utilisés pour la réalisation des cunettes sont les produits com-posites de type PolyEthylène Haute Densité (PEHD) et les géomembranes à base de bitume. "Par leur conception même, poursuit Didier Ulrich, les produits bitumineux bénéficient d'avantages déterminants. Alors que dans les PEHD, le géotextile est contrecollé à la membrane d'étanchéité, il est intégré directe-ment dans la masse de la membrane pour les produits bitumineux, ce qui leur confère une plus grande résistance au poinçonnement.

Par ailleurs, les géomembranes bitumineuses sont totalement compatibles avec les enrobés, dont la température peut atteindre 170 °C. Cette compatibilité permet d'assurer une étanchéité parfaite entre la bande d'arrêt d'urgence d'une chaussée d'autoroute et la cunette.

Autre avantage des géomembranes bitumineuses, lorsque les cunettes sont destinées à être végéta-lisées, elles peuvent être recouvertes directement de terre du fait de leur bon coefficient de frottement -en particulier celui du COLETANCHE - alors que les PEHD nécessitent la pose de géogrilles d'accro-chage". Outre ces avantages liés à leurs caractéristiques techniques, les géomembranes bitumineuses présentent un intérêt économique certain en termes de pose et de maintenance. Soudables au chalu-meau, elles peuvent être mises en œuvre même sous la pluie, là où le système de soudage à l'air chaud des PEHD ne fonctionne pas.

De même, la capacité des géomembranes bitumineuses à recevoir directement, sans pose de protections comme pour les PEHD, des enrobés à très haute température favorise un avancement rapide des chan-tiers. En moyenne, deux kilomètres de COLETANCHE peuvent ainsi être posés par jour. Enfin, la masse surfacique plus importante des géomembranes bitumineuses réduit également le risque d'envol pendant la pose, en cas de forts coups de vent. En phase d'exploitation, l'intérêt n'est pas moindre. "Un accident de poids lourd sur autoroute peut arracher une cunette sur 50 m, explique Didier Ulrich. Avec une géomembrane bitumineuse comme COLETANCHE, il suffit de souder une nouvelle pièce pour réparer rapidement et efficacement les dégâts".

De Coletanche ES à Coletanche SC1

Si techniquement et en matière de pose, les géomembranes bitumineuses l'emportent largement, elles bénéficient, avec COLETANCHE ES et SC1, d'avantages supplémentaires. "Avec les produits COLETANCHE, déclare Didier Ulrich, nous faisons du sur mesure ! Nous produisons les longueurs de membranes à la demande. Les chutes de produit sont donc réduites au minimum, ce qui représente un atout économique. De plus, nous proposons des rouleaux allant jusqu'à 200 m de long pour des membranes pouvant atteindre 5,10 m de large, ce que nous sommes les seuls au monde à faire !". Ce sont ces produits aux caractéristiques dimensionnelles hors normes qui ont été utilisés sur l'auto-route A63 Bordeaux-Biarritz (500 000 m2) et sur la déviation de Bresles en Picardie (25 000 m2). Avec le COLETANCHE SC1, conçu spécialement pour l'A63, Axter a franchi une étape supplémentaire en proposant un produit plus économique conservant les caractéristiques du COLETANCHE.

"Plus performant et plus économique en coût global, le bitume demeure plus cher en fourniture que les PEHD", constate Didier Ulrich. Avec le COLETANCHE SC1, Axter a mis au point un produit à mono-armature géotextile qui nous permet de disposer d'une membrane géotextile bitumineuse d'une épaisseur de 2 mm qui est la plus fine du marché. Nous réduisons notablement la masse de bitume utilisé et par conséquent le coût du produit". Moins cher et conservant, grâce au choix du géotextile employé, tous les avantages du COLETANCHE, le COLETANCHE SC1 est assurément un produit d'avenir qui contribuera à assoir, en France et à l'international, la réputation de COLETANCHE et le développement d'Axter, notamment sur le marché des cunettes.

Un marché en développement

Les cunettes constituent un marché en développement. Environ 1,5 millions de m2 de COLETANCHE ont été posés dans les fossés routiers et autoroutiers en France et à l'international au cours des 15 dernières années.

Les cunettes constituent un marché en développement

500 000 m2 de géomembrane Coletanche SC1 sur l'A63

Situés entre Salle et Saint Géours de Maremnes, sur l’axe Bordeaux Bayonne, les travaux d’élargisse-ment de l’ancienne RN10 ont donné naissance à l’autoroute A63. Le projet, en conformité avec la Loi sur l’eau, imposait de réaliser des cunettes (fossés) étanches pour recueillir et conduire les eaux de ruissellement de voirie jusqu’aux bassins de rétention. Les atouts spécifiques de COLETANCHE SC1 ont permis de réaliser une économie importante, notamment sur les coûts de main d’œuvre et de mise en œuvre.

Télécharger le dossier en PDF